LA TRAME ? Une affaire de tisserands de lien social

Le projet est né dans le cerveau d’une poignée de citoyens de la Haute Vallée de l’Aude (Le Collectif Elus & Citoyens de la HVA) confrontés/ attérrés par la dégradation de l’environnement et des services publics (des transports, notamment).

La Trame, labellisée Ecosyst'M, s’est donné pour mission de développer un réseau de mobilité écologique exclusivement de proximité qui redynamise aussi l’économie locale. 

L’originalité de sa formule réside dans l’implication de tous les acteurs économiques du territoire, particuliers, professionnels et institutionnels. Les professionnels, partenaires de proximité, sont le maillon principal d'Ecosyst'M. Ils acceptent les tickets kilométriques (TKM) qui servent de contrepartie entre covoiturés et covoitureurs et sont aussi tenus de proposer au moins un service gratuit aux usagers de La Trame. Grâce à ces services, qui permettent d'attirer et de fidéliser leurs clients, c'est tout le territoire qui voit sont économie dopée par une trame de solidarités et de services à visée écologique.

En effet, en partageant nos autos, nos trajets, nous favorisons non seulement la mobilité des personnes isolées ou non motorisées mais également l'intermodalité par l'accessibilité des transports en commun, tout en réduisant la production de gaz à effet de serre et la facture énergétique. La Trame compte ainsi justifier la nécessité de maintenir les transports publics dans les territoires ruraux, à commencer, par la ligne SNCF Quillan-Limoux.